Salle de Presse > DuPont Sustainable Solutions

Retour aux dossiers
Conseil et formation en matière de sécurité au travail (physique, bien-être, qualité de vie), sécurité des procédés, excellence environnementale et opérationnelle.

DuPont Sustainable Solutions lance son plan de croissance en France pour aider les entreprises à améliorer leur culture sécurité et réduire les accidents du travail

Après plus de 50 ans d’activité de conseil basé sur les savoir-faire de DuPontTM en matière de sécurité au travail et de gestion des risques opérationnels, DuPont Sustainable Solutions (DSS) devient un cabinet de conseil indépendant de dimension mondiale. Dans un contexte de profitabilité tendu, les entreprises françaises font face à des cycles de changement de plus en plus courts nécessitant anticipation et agilité. Grâce à son savoir-faire unique, DSS les accompagne dans la conception de solutions innovantes, pour éviter les accidents au travail, protéger les actifs industriels, réduire leur impact environnemental et améliorer leur efficacité opérationnelle. Pour accélérer son développement sur le marché français, DSS met en place une stratégie auprès des entreprises des secteurs de la construction, de la pharmacie, des transports et de l’industrie agro-alimentaire.


Un savoir-faire en matière de sécurité hérité de DuPont

Créé en 1968, DuPont Sustainable Solutions (DSS) a eu pour vocation dans un premier temps de conseiller les entreprises partenaires du Groupe DuPont afin que celles-ci puissent bénéficier de ses 200 ans de savoir-faire en matière de sécurité au travail et gestion des risques opérationnels. Très rapidement DSS est devenu leader sur son marché et une référence au niveau mondial au travers de ses méthodes :


. DuPontTM STOP® pour déployer des routines d’observation comportementale permettant de renforcer les comportements sûrs face aux risques.

. DuPontTM Risk FactorTM pour développer la conscience des risques des équipes pour des prises de décision plus sûres au quotidien.

. DuPontTM Bradley CurveTM, un système breveté éprouvé, aidant les clients de DSS à comprendre et à évaluer leur culture sécurité.


Aujourd’hui, l’expertise de DSS est mondialement reconnue. En 2019, DSS a été désigné par le cabinet de recherche indépendant ALM Intelligence, comme l’un des meilleurs cabinets de conseils en excellence opérationnelle, et ce pour sa capacité à créer un impact pour les entreprises de tous les secteurs industriels. DSS figure également dans le top 20 des sociétés de formation en sécurité au travail du Health and Safety Training. Enfin, la société indépendante de recherche et de conseil Verdantix place DSS, pour la 3ème année consécutive, en 1ère position, comme la marque préférée de ses clients sur les sujets de sécurité et de gestion des risques opérationnels.


DSS en quelques chiffres

DSS, qui compte aujourd’hui 700 personnes réparties dans 38 bureaux à travers le monde entier, accompagne plus de 2000 entreprises dans 80 pays. Son siège est à Genève (Suisse) et elle dispose d’agences régionales à Singapour, Sao Paulo (Brésil) et Wilmington dans le Delaware (Etats-Unis). DSS a réalisé en 2018 un chiffre d’affaires de 164 millions de dollars avec une croissance moyenne de 13%.


Présent en France depuis plus de 20 ans, DSS compte aujourd’hui plus de 50 consultants rattachés au bureau de Paris. L’équipe est essentiellement constituée d’anciens opérationnels ayant eu des fonctions de direction eux-mêmes confrontés à des challenges similaires à ceux auxquels ses clients font fassent aujourd’hui. Cet apport d’expérience combinée au savoir-faire et méthode DSS en fait une offre de conseil unique sur son marché.


Une stratégie d’accompagnement unique

DSS accompagne les entreprises et ses dirigeants à définir et mettre en place les changements au sein de leur organisation pour éviter les accidents au travail, protéger les actifs industriels, réduire l’impact environnemental et améliorer l’efficacité opérationnelle.


Parce que chaque entreprise est différente (culture, performance, secteur), le savoir-faire unique de DSS est d’identifier avec ses clients les meilleurs leviers qu’il convient d’actionner afin d’obtenir les changements souhaités. Ils sont ensuite mis en œuvre à différents niveaux de l’organisation de l’entreprise (les leaders, les managers, les opérateurs jusqu’aux sous-traitants). Le modèle de DSS repose sur 4 piliers :


. Gouvernance : piloter la performance sécurité,

. Comportement : développer les comportements sûrs face aux risques,

. Processus : mettre en place les routines pour réduire les risques,

. Compétences : développer les savoir-faire en matière de sécurité.


La mise en œuvre se fait avec l’appui des consultants séniors de DSS dans le cadre d’un parcours pédagogique orienté sur la mise en pratique, sur le terrain. Les actions de DSS ne se limitent pas à la formation : les consultants DSS montrent aux équipes comment bien faire, puis répètent les exercices plusieurs fois ensemble jusqu’à ce qu’ils soient autonomes. Ce modèle permet d’identifier les 16 leviers à activer selon les besoins.


Dans la transformation de la culture sécurité d’une entreprise, le rôle des managers est essentiel. 87% des entreprises qui ont réussi leur transformation culturelle en matière de sécurité disposent d’une population de managers qui ont atteint une maturité managériale élevée sur les 4 compétences clés ci-après :


. anticiper (analyser quant un risque est anticipé),

. recentrer (faire respecter les règles),

. encourager (établir un climat positif qui encourage les remontées des incidents),

. observer (réaliser des observations et dialogues sécurité).


Les ambitions de DSS en France

Depuis 2018, le coût des accidents du travail est reparti à la hausse en France. Un impact économique qui a des conséquences sur la compétitivité des entreprises mais aussi au niveau du PIB du pays (entre 2 et 3%).


Selon la Caisse Nationale de l’Assurance Maladie, le secteur de la construction, par exemple, a compté en 2017 près de 87.000 accidents du travail, représentant près de 8,2 millions de journées d’incapacité temporaires indemnisées (soit 32 000 journées de travail perdues pour chaque jour ouvré). Ceci représente un coût direct de plus d’un milliard d’euros, dont les deux tiers sont dûs aux chutes de hauteur et aux manutentions. Le coût indirect estimé de cette accidentologie est encore plus élevé : 4 milliards d’euros par an.


Partant de ce constat, DSS souhaite en 2020 mettre son expertise au service des secteurs de la construction, des de la pharmacie, des transports et l’industrie agro-alimentaire. DSS France lance une vaste campagne auprès des dirigeants des entreprises des secteurs concernés. Durant le premier trimestre, des réunions sont programmées avec ces dirigeants afin de leur présenter les spécificités de l’approche de DSS, des projets déjà réalisés dans leur secteur d’activité, et d’échanger sur les résultats obtenus. Ces moments de partage permettront aussi de leur faire prendre conscience que des changements en rupture restent possible en France.


En se développant sur ces secteurs d’activité, DSS France souhaite doubler de taille d’ici 2022.